Liposuccion ventre

La liposuccion du ventre est une intervention chirurgicale très prisée. Cette zone est influencée par l’âge, par les variations de poids, par les grossesses, par les changements hormonaux. Le ventre est également une région particulière car il n’est pas seulement dépendant de la quantité de graisse sous la peau, mais également de la tonicité du muscle abdominale, ainsi que de la graisse viscérale – soit la graisse qui se trouve autour des organes tels que l’estomac ou les intestins. Il n’y a donc pas un ventre mais différents types de ventre. En fonction du type de ventre que vous avez, il y a également différents types de traitement possible : la liposuccion classique, la liposuccion Vaser, la liposuccion Haute définition avec un raffermissement de peau possible tel qu’avec le Renuvion et pour les cas les plus avancé le lifting du ventre ou abdominoplastie.

La liposuccion du ventre est une intervention chirurgicale très prisée. Cette zone est influencée par l’âge, par les variations de poids, par les grossesses, par les changements hormonaux. Le ventre est également une région particulière....

Lire plus
Techniques Aftercare Sport Travail Traitement Durée Anesthésie Risques Coûts

Nous sommes spécialisés dans la liposuccion par PAL® Power-Assisted Liposuction ou la liposuccion assistée par jet d’eau Bodyjet®. Nous sommes un des rares centres en Suisse à être équipé de la technique EVL® pour le lipofilling.

Nous sommes spécialisés dans la liposuccion par PAL® Power-Assisted Liposuction ou la liposuccion assistée par jet d’eau Bodyjet®. Nous sommes un des rares centres en Suisse à être équipé de la technique EVL® pour le lipofilling.

Un panthy également appelé gaine de compression sera mise en place immédiatement après l’intervention. Il soutient les processus d’adaptation de la peau et doit être portée trois semaines jour et nuit. Une prise d’antibiotiques à titre prophylactique est nécessaire pendant trois jours. Les douleurs sont souvent de type crampiforme et apparaissent quelques heures après l’intervention. Elles sont au maximum de leur intensité après 3 à 4 jours puis disparaissent en général 1 semaine après. La première douche peut être effectuée 48 heures après la liposuccion. Il est important de bien respecter la position assise et couchée pendant les 2 premières semaines.

Après une liposuccion, il convient de renoncer au sport pendant 3 semaines. Si un lipofilling y est associé, il est préférable de renoncer au sport pour 8 semaines.

Pour un travail de bureau, il est possible de reprendre le travail après 3 à 4 jours. Les activités qui nécessitent d’être en position debout peuvent être exercées 2 semaines après l’intervention.

La grande majorité des liposuccions s’effectuent en ambulatoire. Les patients peuvent donc rentrer à la maison le jour même que cela soit sous anesthésie locale ou sous anesthésie générale. Au besoin, une nuit de surveillance sera préalablement organisée.

La durée de l’intervention dépend du nombre de zones à traiter et de la quantité de graisse à enlever. En général, l’intervention dure entre 1 à 3 heures.

Nous proposons la liposuccion sous anesthésie locale, sous sédation profonde ou sous anesthésie générale. Les bonnes candidates pour la liposuccion sous anesthésie locale sont celles qui ont un seuil de résistance modéré à élevé de la douleur physique. Lors de la consultation, nous recueillons les informations nécessaires permettant de juger de votre tolérance à la douleur. Nous opérons en moyenne une patiente sur deux sous anesthésie locale et donc une patiente sur deux sous sédation profonde ou anesthésie générale.

Les risques « fréquents » et partiellement évitables après une liposuccion sont les irrégularités et les séromes. On peut diminuer au maximum le risque d’irrégularité en faisant des contrôles en position debout après l’intervention et effectuer directement les corrections si nécessaires. Le sérome est l’accumulation de liquide dans les tissus sous la peau. La position assise ou couchée lors des 2 premières semaines après l’intervention permet de diminuer drastiquement le risque de sérome. Les autres risques comme des infections ou des saignements sont très rares.

Dès 3’500.- sous AL. Veuillez remplir le formulaire de contact ou appelez-nous. Nous attachons une grande importance à une politique de prix transparente. De la consultation à l’opération, en passant par les consultations après l’intervention, les médicaments post-opératoires et le panthy, tout est inclus dans le prix. Lors d’une liposuccion du ventre, nous demandons une échographie du ventre qui est à faire avant l’intervention. Elle est en général à la charge de la caisse-maladie. Nous pouvons donner une estimation du prix lorsque nous recevons des photos des zones à traiter. Le prix définitif est donné seulement au cours d’une consultation. Il n’y a pas de coûts cachés ni de mauvaises surprises.

Le ventre quand on a 20 ans

A 20 ans, les patient(e)s n’ont en général pas eu de grosse variation de poids, et les femmes n’ont également pas encore eu leur premier enfant. Les patients sont généralement passablement sportifs, et ils ont une bonne tonicité musculaire au niveau des muscles abdominaux avec peu de graisse viscérale ce qui fait qu’ils sont de bons candidats pour une liposuccion classique ou liposuccion Vaser.

 

Un exemple de Liposuccion avec microaire PAL chez une patiente d’une vingtaine d’année

Le ventre quand on a 30 ans

A 30 ans, mes patientes ont pour la moitié eu leur premier enfant. La conséquence de cette variation de poids peut être l’apparition de vergeture au niveau du ventre et des poignées d’amour mais surtout d’une plus grande flaccidité au niveau de la peau du ventre. Dans ces cas une liposuccion classique ou une liposuccion Vaser associé à un raffermissement de la peau par Vaser est en général bien indiqué.

 

Un exemple de liposuccion de ventre, hanches et cuisses avec la technique Body-Jet. 1500 ml. de graisse ont été enlevées.

Grâce à la liposuccion avec la technique douce Body-Jet, les amas graisseux sont retirés au niveau du ventre, des hanches et des cuisses, permettant de rendre à la silhouette son aspect harmonieux. Pratiquée sous sédation, anesthésie locale ou générale, l’intervention permet, de façon moins invasive et plus douce qu’une liposuccion classique d’éliminer les amas graisseux résistants aux régimes ou au sport.

Le ventre quand on a 40 ans

A 40 ans, mes patientes ont pour la plupart eu tous les enfants qu’elles souhaitaient. De par les variations de poids et aussi la place de l’utérus durant les grossesses, il peut y avoir le muscle de l’abdomen qui s’est détendu provoquant un diastase des grands droits donnant un aspect rond au niveau du ventre. Dans ces cas, on peut enlever la graisse à l’aide d’une liposuccion classique ou vaser et si la peau du ventre est vraiment bien relâchée, nous conseillons fortement de retendre la peau à l’aide du système Renuvion. Il est aussi souvent nécessaire d’effectuer quotidiennement des exercices pour renforcer la musculature abdominale tel que le gainage. L’important est de trouver un sport renforçcant la sangle abdominale et surtout qui donne du plaisir ! Dans les cas plus avancés où le relâchement cutané est trop important et que le diastasis est trop important, un lifting du ventre – abdominoplastie – est nécessaire.

 

Un exemple de Liposuccion avec microaire PAL chez une patiente d’une quarataine d’année

Le ventre quand on a 50 ans ou plus

A 50 ans, il faut considérer le ventre en trois couches : 1 – la graisse que l’on a directement sous la peau 2 – le relâchement ou la tonicité des muscles abdominaux 3 – mais également la graisse que l’on accumule autour des organes – la graisse viscérale. On remarque souvent que la prise de poids chez les hommes après 50 ans ou chez les femmes après la ménopause peuvent accumuler une grande quantité de graisse autour des organes ( intestins, estomac, foie, …. ). Cela engendre souvent une forme très ronde – parfois exagérée – du ventre. La liposuccion de la graisse viscérale est techniquement impossible. 20 à 30 % de mes patients après 50 ans ont ce problème que l’on ne peut donc pas liposuccer. L’unique solution est donc la perte de poids dans ce cas.

Vous pouvez vous-même effectuer un test relativement simple : Pour ceux qui ont à la base un ventre rond et que vous contractez vos muscles abdominaux et saisissez la peau de votre ventre et que vous rencontrez rapidement une résistance c’est probablement votre muscle abdominale. Cela signifie qu’il y a de la graisse intra abdominale qui pousse sur les muscles abdominaux et qu’il n’y a donc que peu de graisse sous la peau.

 

Un exemple de liposuccion du ventre chez une femme de 50 ans

Dr. Yann Favre, + 2000 liposuccions réalisées.

  • Consultation professionnelle par un spécialiste chirurgien plasticien FMH & EBOPRAS
    qualifié
  • Membre de la Société Suisse de Chirurgie Plastique et Esthétique
  • Plus de 15 années d’expérience en chirurgie plastique et esthétique dans divers cliniques
    et hôpitaux universitaires en Suisse et en Europe
  • 15 à 20 liposuccions réalisées par mois.
  • Expertise pour la liposuccion HD, le lipofilling fessier et le lipofilling des seins
  • Planification individuelle du résultat
  • Médicaments post-opératoires et panthy Marena © inclus
  • Une équipe professionnelle et souriante qui s’occupe de votre bien-être avant, pendant et après l’opération

Dr méd. Yann Favre
Fondateur de la Clinique Bellefontaine
Spécialiste FMH & EBOPRAS Chirurgie Plastique, Reconstructive et
Esthétique

La liposuccion Haute Définition :
faire apparaître un ventre athlétique

Beaucoup de gens vont régulièrement en salle de sport et font attention à une alimentation équilibrée, et pourtant les msucles sous la peau ne se dessinent pas. C’est précisément pour ces zones que la liposuccion Haute définition est le traitement adéquat pour modeler un corps parfait. La technique combinant Vaser ® et PAL ® est actuellement le gold standard pour faire apparaître un ventre athlétique. L’apparition des « six packs » devient alors possible. Cependant, la liposuccion Vaser haute définition s’applique chez des patients qui ont une bonne qualité de peau et ont un BMI n’excédant pas 27 à 28 kg / m2.

Un exemple de liposuccion Haute Définition
chez un homme

La liposuccion suffit-elle à retendre la peau ?

Si vous avez eu des enfants ou de grosses variations de poids, votre peau peut alors présenter des vergetures, avoir perdu beaucoup de tonicité et parfois même pendre. Dans les cas modérés, la liposuccion peut dans certains cas retendre jusqu’à 4 % la peau voire jusqu’à 8 % en utilisant la technique de liposuccion par Vaser. Dans ces cas plus avancés et que la peau ne pend pas, on peut utiliser la dernière technologie sans cicatrice supplémentaire pour retendre la peau : Renuvion. Dans les cas plus avancés où la peau pend déjà, une miniabdominoplastie ou une abdominoplastie s’avère alors nécessaire. C’est une question d’expérience du chirurgien pour pouvoir estimer si une liposuccion du ventre seule est suffisante et si votre tissu conjonctif se raffermira ensuite de lui-même ou si une autre technique est nécessaire.

Est-ce que le ventre doit-être la seule zone à liposuccer ?

Lorsque l’on observe et que l’on évalue la région abdominale, il faut toujours être conscient de l’interaction avec la région des poignées d’amour – les fameuses « bouées » au niveau des flancs. Pour moi, le ventre et les hanches font une unité. Si nous diminuons le volume du ventre uniquement il est fort probable que cela mettra plus en évidence les poignées d’amour. Il existe des patients qui ont effectivement une accumulation de graisse principalement localisée au niveau du ventre et relativement peu de graisse au niveau des hanches. Mais ces cas sont rares. De plus, des hanches plus fines permettent de mieux définir la taille et le haut du corps paraîtra plus élégant.

Informations générales

Vous avez déjà essayé des régimes et un entraînement ciblé pour perdre du ventre ? Malheureusement sans grand succès ? Les raisons sont en partie liées à la génétique et à l’équilibre hormonal, mais également aux grossesses, aux variations de poids importantes ou au vieillissement. Lorsque les régimes et l’exercice physique n’ont pas apporté de soulagement, de nombreuses personnes envisagent la liposuccion du ventre. Beaucoup de gens rêvent d’avoir un beau ventre. Pourtant, au contraire de nombreuses autres zones du corps – comme les poignées d’amour, les cuisses – où le problème est souvent purement graisseux, le ventre doit être considéré en entier avec sa composante musculaire, sa composante cutanée et sa composante viscérale. Une analyser minutieuse doit être effectué par un chirurgien expérimenté pour vous donner le traitement adéquat. La liposuccion n’est pas un moyen pour perdre du poids et n’est donc pas une bonne indication pour les patients obèses. Les patients dépassant un IMC de 30 à 32 ont un risque de complication post-opératoire nettement plus élevé, raison pour laquelle nous n’opérons pas ces patients. Cependant, dans certains cas soigneusement sélectionnés chez des patients n’excédant pas l’IMC de 32, les excès de graisse diffus peuvent bénéficier d’une liposuccion et aider à une perte pondérale secondaire. On parle de liposuccion starter.

Galerie
Avant Après

Très appréciée des hommes et des femmes, la liposuccion du ventre offre des résultats efficaces en peu de temps.

Vidéos Avant-Après

Un exemple de liposuccion ventre, hanches, dos et lipofilling du hip dips avec la technique microaire PAL

Un exemple de liposuccion ventre haute définition avec la technique microaire PAL

Un exemple de liposuccion ventre, hanches, cuisses externes, dos et lipofilling du hip dips avec la technique microaire PAL

Procédure de traitement à la Clinique Bellefontaine

Avant l’intervention

Lors de la première consultation pour votre liposuccion du ventre, nous nous assurons que la liposuccion du ventre est un traitement qui pourra répondre à vos attentes. Dans ce but, nous clarifions les questions sur l’état de santé général. Nous mesurons le poids corporel, vérifions la tonicité des muscles abdominaux ainsi que l’épaisseur de la couche de graisse sous-cutanée et évaluons la quantité de graisse viscérale. Si la peau est très flasque, des procédures tels que le Renuvion ou un abdominoplastie sont suggérées. Lors de la première consultation, les zones à traiter seront dessinées en position debout et contrôlées devant un miroir. Un bilan sanguin est nécessaire avant l’intervention. Une échographie du ventre à la recherche de hernie est systématiquement effectuée. Le tabac devrait idéalement être arrêtée 3 semaines avant et 3 semaines après l’opération de liposuccion. Les médicaments diluant le sang tels que les AINS sont à stopper 10 jours avant votre liposuccion du ventre.

La procédure

Pour un résultat harmonieux et naturel, les zones à problèmes sont marquées en position debout. En position allongée, la zone chirurgicale de votre liposuccion est désinfectée et recouverte stérilement. Une solution tumescente est ensuite passée à travers de très petites incisions – seulement 3 à 4 mm – dans les zones marquées. Elle contient des analgésiques et des médicaments pour soulager les ecchymoses ultérieures. En fonction des besoins, nous effectuons une émulsification de la graisse à l’aide de la technique Vaser. L’aspiration s’effectue ensuite à l’aide de micro-canules PAL d’aspiration. Afin d’obtenir un résultat optimal, plusieurs contrôles sont effectués en position debout en fin d’intervention. Ce processus permet d’éviter les irrégularités. La durée de l’opération dépend de la quantité de graisse à retirer et du type d’anesthésie. Une durée de une à quatre heures est habituelle. L’intervention peut généralement être pratiquée en ambulatoire. En une seule séance, il est possible d’éliminer entre 1 et 5 litres de graisse. Pour des raisons de santé, il n’est pas recommandé d’enlever plus de 5 litres de graisse par session lors de votre liposuccion du ventre.

Après l’intervention

Une gaine de compression de la marque Marena ® sera mise en place immédiatement après l’intervention. Elle soutient les processus d’adaptation de la peau et doit être portée trois semaines jour et nuit. Lors de la première nuit après l’intervention, du liquide de la solution tumescente sortira des petites incisions. La première douche peut être effectuée 48 heures après la liposuccion. Une prise d’antibiotiques à titre prophylactique est nécessaire pendant trois jours. Les douleurs sont souvent de type crampiforme et apparaissent quelques heures après l’intervention. Elles sont au maximum de leur intensité après 3 à 4 jours puis disparaissent en général 1 semaine après. Il est important de respecter une période de repos de une à deux semaines pour éviter des complications tels que des séromes qui peuvent principalement apparaître lors des liposuccions du ventre . Une semaine après la liposuccion, la zone traitée est souvent gonflée et indurée. Le gonflement et les indurations diminuent après 2 à 3 semaines et définitivement après 3 à 6 mois. Afin d’éviter les irrégularités et le durcissement des zones traitées dus à la cicatrisation des tissus mous, le traitement par Endermologie LPG est fortement recommandé une semaine après la liposuccion. Des troubles de la sensibilité sont fréquents après cette intervention. La sensibilité réapparaît quelques semaines à quelques mois après. Un poids stable est une mesure importante pour obtenir un résultat final optimal. Le résultat final ne peut être évalué qu’après quelques semaines à 3 mois après l’intervention. Si vous avez des questions, vous pouvez toujours nous joindre personnellement par téléphone en utilisant notre numéro d’urgence après votre liposuccion du ventre.

Risques et effets secondaires

Des troubles de la sensibilité sont fréquents après cette intervention. La sensibilité réapparaît quelques semaines à quelques mois après. Des ecchymoses, des rougeurs et un léger gonflement apparaissent régulièrement après l’opération mais se résorbent au cours du temps. De légères bosselures et asymétries sont également possibles. Comme nous effectuons régulièrement des contrôles au cours de l’intervention, le risque d’avoir une bosse ou une asymétrie après l’opération est faible. Les infections et hématomes sont très rares après une liposuccion. Les risques de thrombose ou d’embolie sont rarissimes lorsqu’il y a anesthésie locale pour votre liposuccion.

Vidéo : Les réponses
à vos principales questions

FAQ

Suis-je une bonne candidate pour une liposuccion ?

Les personnes les plus aptes pour une liposuccion sont celles qui ont un poids stable et ont un indice de masse corporelle plus bas que 30. Elles ont en outre des dépôts de graisse localisée résistants aux régimes ou au sport. En principe, toute personne en bonne santé générale, est apte à subir une liposuccion.

Vais-je perdre du poids après une liposuccion ?

Non ou très peu. La graisse enlevée se mesure en volume et non pas en kilos. 1 litre de graisse pèse beaucoup moins que 1 kilo. Le but de la liposuccion est de transformer la silhouette et non pas de faire perdre du poids.

La graisse retirée peut-elle revenir ?

C’est une question fréquente que l’on nous pose en consultation. Tant que le poids reste stable, la graisse ne revient pas. Un poids est entendu comme stable lorsqu’il n’y a pas de modification de plus de 3 à 4 kilos après l’intervention. Les cellules graisseuses retirées n’ont pas la capacité de se multiplier. Cependant, une liposuccion ne protège pas contre la prise de poids. Ainsi, les cellules graisseuses restantes peuvent augmenter à nouveau de volume si le poids augmente de plus de 3 à 4 kilos après l’intervention.

Doit-on suivre un régime avant ?

Non, c’est même à éviter. Un régime entraînerait une perte de poids et viderait les tissus graisseux. Ils deviennent alors plus fibreux et le remodelage se fait moins bien.

Est-ce qu’on peut subir plusieurs liposuccions ?

Oui. Il est tout à fait envisageable de traiter plusieurs parties du corps avec la liposuccion, à condition de respecter une période de convalescence entre chaque intervention.

La liposuccion élimine-t-elle la cellulite ?

La liposuccion améliore la surface de la peau. Ainsi, si rien n’est garanti, il est assez courant de voir la peau d’orange disparaître après une liposuccion de la zone.

Quand Voit-on les résultats d’une liposuccion ?

Il faut attendre trois mois pour laisser le temps aux oedèmes de se résorber et à la peau de cicatriser et ainsi apprécier les premiers résultats d’une liposuccion. Mais la peau peut mettre jusqu’à 6 mois pour se rétracter complètement et laisser apparaître votre nouvelle silhouette.

Articles pouvant
vous intéresser

Nous contacter

Vous avez des questions ou vous souhaitez prendre rendez-vous à la Clinique Bellefontaine ? Vous pouvez nous écrire votre demande via notre formulaire de contact ou nous appeler au +41 21 601 33 33. Nous nous réjouissons de votre venue !

5 / 5. Vote : 1